Titre
Nouvelles Hiéroglyphes
Galerie Biblio
plan du site Liens
Accueil Contact

L'héritage des Atlantes

  • Cette science et cette grande sagesse était parvenue en Égypte des siècles plus tôt avec les réfugiés du continent disparu, l'Atlantide, où de grandes réalisations humaines avaient été accomplies. De ces Atlantes rescapés du désastre vint la connaissance des lois naturelles et des principes secrets qui permirent à l'Égypte de s'élever du plus primitif état d'existence à un niveau supérieur dans le domaine des arts et des sciences. Ce fut durant une centaine d'années seulement que la grande sagesse fut transmise à l'élite des Égyptiens, et que l'Égypte abandonna ses huttes grossières et ses habitations souterraines, créa sa magnifique architecture et construisit ces édifices prestigieux, développant son artisanat merveilleux jusqu'à son apogée.

L'Atlantide
  • Outre leurs fameuses connaissances dans toutes les sciences et leur brillante civilisation, il s'avère que les Anciens Égyptiens savaient parfaitement travailler le verre et fabriquer des lentilles pour lunettes astronomiques, que leur calendrier basé sur les cycles de Sirius fut établi dès 4241 ans avant notre ère et relève d'observations astronomiques longues et minutieuses car il est d'une précision stupéfiante. Ils connaissaient l'électricité et l'utilisaient pour la galvanoplastie et même l'éclairage. Comme nous, en seulement deux siècles, ils avaient fait un bond en avant, mais leurs connaissances supérieures pourraient aussi venir d'une civilisation antérieure très avancée, celle décrite au sujet de l'Atlantide par les Hiérophantes (prêtres égyptiens) à Solon et raportée par Platon.

  • Mais le mythe du chaos originel (comme celui du déluge), nous enseigne que, durant les milliers d'années qui ont précédé l'histoire antique, des cataclysmes ont pu se produire et anéantir des civilisations entières. L'histoire de l'Atlantide contée à Solon par un grand prêtre égyptien lors de son voyage en Égypte est relatée dans le Timée et le Critias de Platon. Pour certains, ce n'est qu'un mythe. La science confirme pourtant la date donnée par Platon au sujet de l'engloutissement de l'Atlantide : « La fin de l'ère glaciaire en Europe, l'apparition du Gulf Stream et l'engloutissement de l'Atlantide se sont produits simultanément vers 10 000 av J.-C... La période glacière de Würn va de 80 000 à 10 000 ans av. J-C.. » . Jusqu'alors, le Sahara était luxuriant et humide. Puis, on enregistre un changement climatique qui s'est produit en deux siècles environ.

Au fond de l'Atlantique
  • L'Atlantide de Platon se situait « devant les Colonnes d'Hercule, dans l'océan Atlantique », alors que les Grecs ignoraient son existence. Les archives des prêtes Égyptiens remontaient à des milliers d'années, c'est ce que Solon lui a rapporté, en parlant des nombreuses destructions subies par l'humanité au cours des âges, expliquant leur ignorance de ces faits par la disparition de toutes traces. Enfin, Charles Berlitz a collectionné quand même des indices et des trace de ce continant disparu dans un livre : L'Atlantide retrouvée

  • Les Grecs, ignorant l'histoire de leurs origines, l'avaient remplacée par des légendes. On retrouve dans ces légendes grecques le souvenir de l'influence civilisatrice des Égyptiens et des Phéniciens :
    Athènes avait été fondée par un Égyptien, Cérops, et un autre Égyptien, Danaüs, avait bâti Argos, une des plus anciennes cités mycénienne, à l'origine de la légende de Jason et des Argonautes à la poursuite de la toison d'or.
    Une pierre de la Porte des Lions, à Mycènnes, porterait cette inscription :
    « Bâtiment construit par les Égyptiens, descendants du fils de Thot, prêtre égyptien de l'Atlantide.»
    La civilisation égyptienne, déjà étonnante dès l'Ancien Empire, est sûrement antérieure à Sumer.
    Mystère total

RetourBarreSuite
webmasterL'Atlantide retrouvéeGraphisme